Sélectionner une page

Lors des Championnats du monde de mémoire, les principaux concurrents arrivent par exemple à mémoriser un jeu de 52 cartes mélangées en 21,90 secondes (Record du monde) et plus de 500 chiffres aléatoires en 15 minutes. Pensez-vous qu’il faut s’appeler Albert Einstein pour y arriver ? Croyez-le ou non, presque tout le monde a la capacité d’effectuer ce genre de prouesse. Les participants de ces championnats n’ont pas nécessairement une meilleure mémoire que le reste d’entre nous. Ils ont a leur corde une variété de moyens mnémotechniques afin d’améliorer leur capacité à apprendre rapidement et à se rappeler à peu près n’importe quoi. L’une des techniques mnémotechniques largement utilisée est le palais de la mémoire, un lieu dans votre esprit où vous pouvez stocker les informations que vous devez retenir.

Avec le temps et la pratique, n’importe qui peut construire un palais de la mémoire, et ils sont utiles pour bien plus que les compétitions. Voici comment construire le vôtre, c’est une technique que l’on n’apprend pas à l’école, mais qui pourrait vous être utiles. Vous allez pouvoir l’utiliser pour retenir facilement des mots-clés qui vous permettront ensuite de vous rappeler par exemple des points essentiels d’un article, un discours, une conférence, etc.

Pour bien comprendre la puissance de cette technique, faisons un exercice simple. Imaginez un lieu que vous connaissez très bien, par exemple votre maison. Passez par l’entrée et allez dans la première pièce. Visualisez le contenu de cette pièce: les meubles, les objets, la décoration…

Fermez les yeux et essayez vraiment 🙂  Ouvrez-les seulement que quand vous avez terminé. Avez-vous remarqué que vous avez retenu avec peu d’effort des dizaines d’éléments ainsi que leur couleur, texture, position, etc. ?

Vous venez de réaliser votre premier palais de mémoire 🙂

Grâce à ce palais de mémoire vous allez pouvoir vous souvenir comme jamais auparavant d’une liste d’objets, en les plaçant simplement mentalement dans la pièce de votre maison.

Essayons ensemble avec ces objets, livre, clef, plante, appareil photo, smartphone, guitare, cadre photo, frigo, vélo, lampe de bureau.

Entrez alors dans la première pièce de votre chez vous et posez le livre sur un élément du décor. Puis la tasse de thé sur un autre. Etc. mettez-les dans des endroits bien distincts, faciles à identifier pour vous. Quand il n’y a plus d’endroits distincts dans la pièce où vous vous situez mentalement, passez à la suivante. Pour les objets qui pourraient se trouver dans votre maison et que vous avez l’habitude d’entreposer à certains endroits, pensez à les mettre dans des positions inhabituelles dans lesquelles vous ne les mettriez jamais dans la vraie vie.

Par exemple, dans mon palais de mémoire je commence par le salon, je pose mentalement le livre sur le meuble TV (ce que je ne fais jamais dans la vraie vie) les clefs, sur une de planches de la bibliothèque. Ensuite je passe à la cuisine où je pose la plante dans l’évier (image assez frappante, que je ne risque pas d’oublier), ensuite l’appareil photo dans le lave-vaisselle (idem), le smartphone dans le blender, et la guitare dans le frigo, etc.

Regardez la liste d’objets et ensuite placez mentalement chaque objet dans un endroit précis de votre maison. Puis fermez les yeux, entrez mentalement dans votre maison. Passez en revue tous les objets que vous avez déposés. Pouvez-vous vous en souvenir facilement ?

La première fois, il vous faudra peut-être regarder la liste encore une fois ou deux pour bien vous remémorer les objets que vous avez placés. Mais si vous êtes comme la majorité des gens, vous découvrirez sans doute que cette méthode permet de mémoriser rapidement une longue liste d’objets, avec beaucoup moins d’efforts que par la manière « traditionnelle », c’est a dire en vous servant de votre mémoire de travail.